Accueil du SiteAccueil du Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 NOVA Project - Arc 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viper-RKO
Paladin (niveau 1)
Paladin (niveau 1)
avatar

Messages postés : 557
Date d'inscription : 04/09/2011
Jauge LPC :
30 / 10030 / 100





MessageSujet: NOVA Project - Arc 1   Dim 20 Jan 2013 - 18:56

Je sais. Je suis mauvais en énigmes.

NOVA Project - Arc 1

Par Viper-RKO Temps de jeu : 3 heures et 30 minutes




Ouais, ça a l'air bizarre, surtout que la musique nous fait penser qu'on va rentrer dans un film genre Seigneur des Anneaux ou Star Wars. Avec quelques petites notes qui me font penser au jeu "Versailles" (pour ceux qui connaissent). 'Fin bref, je "Press Enter" et là, j'ai les choix à l'horizontal, pas très pratique du coup, on doit tourner la tête. M'enfin bon, "New Game" c'pas très compliqué à comprendre, donc on est parti pour le début.
L'image du Prologue est très jolie. Le Prologue est un peu plus complexe. On a devant nous un dialogue en flashback, qui possède en support une map sans rapport direct (le héros face à la mer, pendant un coucher de soleil). On comprend que le petit Stephan n'est pas spécialement content des nouvelles qu'il apprend, et on voit également comment il les apprend. Pour l'instant, rien à dire au niveau du mapping, j'ai pas constaté de réels vides, sur les petites comme sur les grandes maps.

Ensuite vient le tutoriel du mode de combat, très bien détaillé et mis en scène via un cours, comme à l'école. Le seul hic qui pourrait me faire bouillir, ce serait le changement de langage de Stephan qui balance un "c'est un mélange de votre style et de celui du type venu la dernière fois" à son professeur. Je sais qu'il a quelques troubles mentaux, mais par rapport à sa manière de parler juste avant le combat, ou même quand il est dans le bureau du professeur, c'est un peu excessif.

Dans le bureau du prof', on assiste à une scène un peu Ouatezeufeuque. Déjà, Stephan discute avec lui comme-ci c'était son "poto", et en plus, le professeur lui propose de boire de l'alcool. Hey Dude ! Sachant que le jeune n'a que 17 ans, c'est complètement loufoque comme action. Imaginez un peu la scène, votre prof' de Maths vous accoste et vous dit "Bravo pour ton 18/20, on va se vider une bouteille de Blanc pour fêter ça ?". Je sais bien que les jeux ne sont pas fait pour être réaliste, mais là on tombe dans le grotesque quand même.

Journal intime du professeur en main, je me retrouve dans une grande bibliothèque forte vide avec mes deux acolytes. C'est là qu'est révélée une étrange hypothèse un peu floue, pour le moment, à propos du professeur. Il aurait 600 ans (le délire du 8 et du 3 par contre, j'ai pas compris) et en paraîtrait 40, ce qui est impossible pour quasiment toutes les races du jeu. Soit, laissons ce mystère de côté et engageons plutôt le premier vrai combat, sans trop de difficulté, de ce jeu, face aux trois autres zigotos du Projet Nova, de mèche avec le d4rk méchant. On les bat sans trop de mal avec un minimum de matière grise, et une entrevue avec le directeur s'ensuit.



*ça dit que les tables, ici, sont incroyablement vides*

Celui-ci est profondément choqué par l'histoire de Stephan, et l'est d'autant plus lorsque Kendrick revient essoufflé, nous apprenant que les trois larbins de Celso ont été récupérés par ce dernier. C'est là qu'une pause se marque, et un petit cours d'histoire sur le monde du jeu nous est expliqué (pourquoi à ce moment-là de l'histoire, je n'en sais rien. Le mieux aurait été de le faire tout au début, comme une sorte d'introduction). "Sans aucune raison, neuf nouvelles races naquirent sur Azelan", soit "J'ai beau être le créateur de l'univers, il y a des petits détails que je n'ai pas eu envie de chercher/inventer". Fort dommage. Du coup, on remet ça sur la tête des dieux. Ensuite, tout un texte nous explique les différentes sortes de magie (CMC, Mana) etc... Puis l'interlude se termine par un fondu...



*Oh la zolie planète bleue !*

On retrouve donc notre Stephan cinq ans plus tard, devenu sergent et reconnu. Il doit aller voir son supérieur (confusion d'ailleurs, des fois il y a écrit "commandant" (comme à côté de la porte par exemple), et d'autres fois, c'est "commandante" (comme quand elle parle). Il faudrait se décider). Ce qui m'interpelle principalement, c'est la lenteur des mouvements de Stephan. On avance au ralenti.... Même quand on veut courir, c'est incroyablement mou. Confusion aussi lorsqu'ils parlent entre eux. Les facesets sont quasiment identiques entre Amber (la commandante) et Stephan, c'est frustrant. Soit. Une réunion démarre pour préparer une offensive dans la guerre contre les Orks. Seulement voilà, encore une fois, on rencontre un petit hic littéraire. Personnellement, je vois rarement dans des réunions de guerre des termes comme "enfoiré", "connerie" ou "gueule". Faudrait, une fois de plus, adapter le langage à la situation.



*Un petit exemple des échanges amicaux en temps de guerre*

Après ça, on assiste à une petite scène de guerre en humain et Orks, qui se solde par le dévouement du héros à affronter 40 000 Orks tout seul (perso, j'en ai battu 15, puis le quatrième groupe de 5 m'a battu). Car oui, on est obligé de "mourir" pour végéter en sang au milieu d'eux. Heureusement, Amber est là pour nous sauver, et cette fois la victoire est obligatoire, vu la différence de niveau entre vos ennemis et vous. Suite à cela, le héros est emmené dans une chambre d'infirmerie pour être soigné. S'ensuit une convocation devant une sorte de tribunal (4 pnj dans une map vide et unicolore à vrai dire) dans lequel les rebondissements prévisibles s'enchaînent. De condamné, il est promu. Il démissionne, la paix est demandée etc... Le solo de guitare lorsqu'Amber parle n'a, pour ma part, rien à faire à cet endroit et ne colle pas du tout avec l'ambiance de la cinématique.

Une nouvelle ellipse arrive et nous voilà encore quelques mois plus tard. Avec une animation "Nova Project Arc 1" que je ne comprends pas. Ce qu'il y avait avant, c'était l'Arc 0 ? Anyways, on poursuit et on a pour mission d'aller dans sa maison à Tanith. Là-bas, APPARITION DISCRÈTE DE RALPH \o/ (qui dort devant chez vous). Une lettre vous a été envoyé par Amber qui veut vous voir pas loin de la ville où vous êtes (faut traverser la superbe map monde grande comme une phalange). Elle vous explique que la paix sera bientôt signée mais que le dirigeant Ork va peut-être être assassiné, donc vous devez donc le protéger. Oui. Les Orks ont tué beaucoup de vos compatriotes pendant la guerre mais vous devrez servir de garde du corps à leur général. Pour cela, vous devez intégrer une sorte de bal organisée en ville. So chic !

Entre temps, une petite scénette montrant des inconnus (sûrement des maychants) établissant un plan nous est présenté. On devine alors qu'elle sera l'issue du bal. Cependant, nous revoilà à l'entrée de celui-ci, en compagnie d'Amber qui nous demande de discuter avec tous les PNJ de la salle (pas du tout chiante comme fille) afin de vérifier que personne de louche ne soit entré. Je vais donc taper la causette avec tous ceux qui croisent ma route, mais nada, aucun intrus à l'horizon. En revanche, on fait une belle trouvaille. Le Come Back de Thalia après cinq ans d'absence. Le temps d'un petit tango et Paf ! Nous voilà agressés par des chatons en chaleur ! Ils ont des fusils et sont déterminés à nous barrer le chemin. Un petit combat pas trop difficile s'engage, où le but est de spammer l'attaque jusqu'à leur mort (leur vie n'est bizarrement pas affichée).

Mais l'intrigue continue ! On retrouve Kendrick, se baladant dans une salle absolument vide, dans laquelle il retrouve une amie d'enfance qui le laisse finalement passé afin de pouvoir sauver Solidrok. Sauf que le mage feu qu'il doit affronter, qui est certes facile à battre en combat, le blesse grièvement et repart comme un voleur. Kendrick va donc tout droit à l'hôpital et on doit emmener Stephan et Thalia à Tanith pour aller voir l'ami de cette dernière. Le dit ami est un pilote de zeppelin du nom de Zach Revans. Il accepte de nous emmener à Hélios, le village natal de Stephan, afin d'y faire des recherches sur une Draer (l'amie d'enfance de Kendrick, citée plus haut, dont il a écrit le nom sur un bout de papier). Je me rends donc dans la maison du père de Stephan, croise sa tante et va prier pour sa mère. La tante de Stephan nous indique qu'on peut aller chercher des informations auprès de la tante de la Draer (oui, y'a beaucoup de tantes dans ce jeu). Celle-ci nous conte toute l'histoire de sa nièce et nous explique que si nous voulons retrouver le mage feu ayant enlevé Solidrok, il fallait lui rapporter de l'eau divine du temple pour qu'elle puisse voir l'avenir.

Oui mais voilà ! Un maychant brun veut nous barrer la route, et se fait méchamment arrêter par Zach, qui est immunisé contre la magie Draer grâce à son oeil mécanique ! (Ce qui n'est pas du logique car si on regarde le faceset en dehors de cette scène, il a deux yeux bleus normaux, à moins que ce ne soit un super héros !). Une fois l'eau divine ramenée, la mamie nous indique où est le d4rk maychant à abattre et nous voilà parti pour Jeel à bord du zeppelin.

En route pour Jeel ! Où on se balade dans une mine flippante remplie de chauve-souris et de bandits ! Il nous faut un code pour pouvoir passer et pour une raison inconnue, j'ai beau essayer toutes les combinaisons possibles, il ne se passe rien. J'arrête donc ici ce test, sans pouvoir finir cet Arc.


En résumé pour les fainéants :

Mapping : Mitigé. Des maps sympas, bien que comportant des éléments un peu trop répétés. Certaines sont éminemment vides.
Gameplay : Combat SBS as usual. Un héros assez lent et des affrontements simplets. Rien de bien surprenant.
Mise en scène : Petit problème d'adaptation au niveau des dialogues. Des musiques des fois n'ayant aucun rapport avec la scène (petit coup de guitare électrique quand Revans parle dans le Pub, j'ai poussé un gros WTF? à ce moment-là).
Graphismes : L'Ecran titre est assez bizarre, et si je ne m'abuse, le reste est Only Reuteupeu.

Conclusion :

Beaucoup d'heures pour peu de divertissement. Même si le fond de l'intrigue m'a l'air passionnant, la forme l'est un peu moins. On se traîne de lieu en lieu et, à part quelques passages sympas, on prend pas tellement de plaisir à jouer. Bonne continuation pour tes autres Arcs, ou même pour terminer celle-ci si elle n'est pas fini o/

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elekami
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Messages postés : 19017
Date d'inscription : 19/07/2008
Jauge LPC :
100 / 100100 / 100





















MessageSujet: Re: NOVA Project - Arc 1   Dim 20 Jan 2013 - 19:16

Ah, v'là le fameux test. What a Face
En tout cas perso un jeu que j'ai vraiment beaucoup apprécié, et très content qu'il ait pu gratter un award hier malgré la forte concurrence ("Personnages"). Mon propre test se trouve d'ailleurs ICI.
Je t'ajoute encore des points (ta jauge se remplit vite dis donc !).

_____________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/EleKoptes
 
NOVA Project - Arc 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nova Project
» Nieuw project: Wiki.Navy.be
» Project 10 Pans
» Ali Project
» RECARO Monza Nova IS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais Créatif :: ~ ACCUEIL ~ :: Univers du jeu amateur :: Tests de jeux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: